Construction d’un budget

Créer son propre jardin d’enfants ou offrir un lieu d’accueil de jour aux enfants de sa région est un projet honorable, il faut toutefois être conscient des charges d’exploitation liées aux directives de l’Office d’accueil de jour des enfants, que ce soit pour le personnel encadrant formé ou l’espace minimum requis.

Un budget équilibré se travaille sur plusieurs points :

  • élaboration de tarifs d’écolage
  • calcul de la masse salariale et des charges sociales
  • évaluation des charges d’exploitation
  • établissement d’un budget mensuel/plan de trésorerie

Exemple de questionnements :

– La structure aura-t-elle droit à un subventionnement ?

– Quels sont les tarifs de la région pour un jardin d’enfants ?

Recherche de fonds

Des aides plus ou moins pérennes peuvent être demandées pour soutenir les structures à financer une unité d’accueil de jour.

Nous vous aidons à constituer les dossiers de demandes de soutiens financiers (après analyse des conditions d’acceptations) :

  • La FAJE (Fondation pour l’accueil de jour des enfants) subventionne les jardins d’enfants qui proposent l’accueil d’urgence (via un réseau).
  • La FAJE subventionne également les centres de vie enfantines, crèches, garderies et UAPE sous forme d’aide au démarrage (la première année) et par un financement des charges de personnel (jusqu’à 22% de la masse salariales liée à l’éducation).
  • Dès février 2015, la nouvelle enveloppe budgétaire de l’OFAS (Office fédéral des assurances sociales) devrait à nouveau subventionner les centres de vie enfantines, crèches, garderies et UAPE. Les conditions ne sont pas encore connues.
  • La LORO (Loterie Romande) apporte une aide ponctuelle pour l’aménagement des lieux d’accueil.

 

Exemple de questionnements :

– Quels sont les conditions pour obtenir une subvention d’accueil d’urgence ?

– Comment remplir les statistiques demandées par la FAJE et/ l’OFAS ?